Confessions-sur-le-netfloor

LES ARTISTES - mardi 22 avril

Je dédie ce post à ma meilleure amie du bureau.

Elle se reconnaitra dans une petite allusion que je fait un peu plus loin.

Je t'aime "ti D"

 

************************ATTENTION********************************************

Je vous préviens tout de suite mon post est polémique.
Mon avis est acerbe et cruel.
Mais comme d’habitude c’est un avis sincère.

 

*********************************************************************************

En cette époque de StarAc, Nouvelle Star et autres émissions de téléréalité, tous nos gosses rêvent de gloire dès l’adolescence et s’imaginent devenir une "Star".

Sans déconner ma fille aînée, 12 ans 1/2 m’a dit que dans le questionnaire donné au collège en cette année de fin de cinquième, une de ses copines à marqué en tête de liste des métiers qu'elle voudrait exercer : Star !

Pffffffffffffffffffffff….
Et précisément c’est un peu « à cause » de ça que je suis révoltée et que je prends la plume.

Punaise, et je me retiens, je voudrais dire quelque chose de bien plus vulgaire !
C’est effrayant de réaliser à quel point l’idée qu’on se fait sur ce métier n’évoque à aucun moment le quotidien de ces gens là dans sa triste réalité !

Là tout de suite j’ai envie de hurler, ou de me marrer en imaginant les désillusions à venir.

Pourquoi est-ce que je fais un avis sur les artistes et les comédiens en particulier ?


Je ne suis pas comédienne, même si j’ai pris des cours de théâtre et qu’il paraît que j’aurais un « don » pour le comique indéniable….
Je ne suis pas comédienne par lâcheté….oui parfaitement vous avez très bien lu, LACHETE.

Oui moi je ne suis absolument pas prête à vivre cette vie d’insécurité financière permanente, de désillusions, d’aigreur et j’ose le dire d’égoïsme.

Alors pourquoi est-ce que j’écris un post et surtout qu’est-ce qui me permet d’être aussi vindicative…. ? !

Je suis fille de comédien.
Ce métier je le connais de près.
Les acteurs j’en connais un petit paquet des plus illustres inconnus aux plus grandes stars françaises…
Allez je vous cite quelque noms bien connus : ma première peluche je l’ai eu des mains de Jacqueline Maillant et Daniel Ceccaldi. A 10 ans, j’avais déjà rencontré Belmondo, et quelques acteurs de théâtre sont des amis de la famille.

Ouais, ouais comme ça , ça fait rêver…
Ouais quant j’avais 10 à 14 ans je m’en vantais….
Ouais ça fait bien…mais en vérité c’est pas terrible, pas terrible du tout !

Oui, il faut le dire haut et fort desfois que certains lisent ce bolg avant de se lancer (mdr).
C’est hyper dur, et même le mot hyper est bien, bien en dessous de la réalité.

Il n’y a pas de recettes,
Le talent n’est en rien un gage de réussite,
Le travail non plus…..
Surtout, il n’y a pas de place pour tout le monde, qu’on se le dise…

Le quotidien c’est bien souvent la galère.

Nous en mangeait des patates les ¾ de l’année.
Les comédiens passent bien plus de temps à chercher à travailler qu’à travailler réellement.
Ils ont des tas de projets mais pas un sou pour les réaliser.

Alors on fait du doublage pour manger, un copain sympa vous branche sur une télé mais le rôle de sa vie on peut l’attendre toute sa vie….


Les agents eux passent leur temps à faire miroiter des tas de projets puis rien ne se passe.
Combien de projets existent ? ? ?
Vous ne le savez pas, je vais vous le dire…

Des tonnes, ils ont tous des projets : untel va certainement monter sa pièce cet hiver et il y a là un rôle c’est fou…c’est vraiment fait pour toi.
Tu sais j’ai entendu dire que bidule va enfin monter un projet de film sur la vie de tartempion, c’est un pote, je lui glisserais un mot…
etc., etc……

 

Et là j'entends dans ma tête la voix de Dalida !

"Encore des mots, toujorus des mots...les mêmes mots...rien que des moooooooots...Paroles , paroles, paroles"...

 

 

Vous voyez ce que je veux dire ??


Des promesses, toujours des promesses..
Il y a des milliers d’acteurs de talents, sincèrement j’en connais de formidables.
Ils finissent par animer des ateliers de quartiers pour les plus lucides.
Salarié d’une association municipale ça permet au moins de manger à sa faim.

Les autres, …….les autres que dire !
Je les vois vous expliquer pendant des heures leur vision créatrice, la façon dont ils appréhendent les problèmes de société et la philosophie de ceci ou de cela….

Les comédiens sont, pour la plupart de ceux que je connais, de grands enfants qui rêvent.
Ils ont une haute opinion de leur talent et vous rabâche à longueur de temps leurs frustrations et leur aigreur…

Ben ouais, sont aigris c’est sur, car seuls 10% d’entre eux arrivent à vivre à peu près de leur métier.
Les autres sont toujours fauchés, ils empruntent du blé à leur famille ou vivent aux crochets de leur conjoint qui lui mène une existence « normale ». C’est à dire que lui, il ne rêve pas, il est adulte et il bosse ! ! !

Eux, les ARTISTES, bien sur , ils s’entêtent à persévérer dans une voie qui ne leur apporte rien.
Sont tous persuadés d’être de grands acteurs, des génies même, ignorés du grand public !
Sont tellement persuadés d’avoir du talent, et parfois c’est effectivement vrai, qu’ils refusent du coup des rôles qui pourraient "nuire" à leur image, des rôles réducteurs dans des « petits projets » pas assez médiatisés à leur goût.
Du coup, ben la plupart du temps ils ne bossent pas…..

Moi, ça m’a toujours révolté.
Alors bien sur pour le jeune gars de 24 ans c’est pas grave…


Mais ça le devient quant ce même jeune gars fini par avoir 40 ans, puis 50.. et qu’il a des enfants…
Des enfants qu'il est incapable de nourrir, pour lesquels il ne subvient pas aux besoins les plus élémentaires…mais attention, c’est un ARTISTE ! ! ! ! !
Peut pas se permettre de se compromettre à faire de « l’alimentaire » des fois que ça nuise à sa CARRIERE…..

Mais de quoi parlons nous ?
De quelle carrière quant ça fait 10 ans, 20 ans, 30 ans qu’on galère à la recherche DU rôle de sa vie !

Parce que c’est ça la vérité de ce métier !
Faut le dire, c’est la galère et en général ils y entraînent aussi leur famille ! ! ! !

Moi je dois dire que quant j’ai été une fois dans ma vie au chômage, j’ai pris ce qui se présentait.
J’ai pas fait de manières, fallait manger.

Un comédien NON !
Non, non, non, jamais de la vie !
Il préfère continuer « de faire l’acteur », c’est à dire attendre qu’on lui propose un truc à la hauteur de l’opinion qu’il se fait de son talent.

Comme si c’était tellement déshonorant que ça d’assumer tout simplement que dans la vie on ne fait pas toujours ce qu’on veut !

Du coup je me suis demandé maintes et maintes fois à l’issue de dîners avec tous ces « grands comédiens de talent » ce qu’ils devaient penser de nous…nous les pauvres cloches qui acceptons de devenir adultes et de faire face aux charges qui incombent aux adultes…..
C’est à dire aller bosser chaque jour que Dieu fasse pour gagner son pain, quant bien même le métier que nous exerçons ne nous plait pas toujours en tout point.


Je suis sur qu’ils doivent trouver nos petites vies bien médiocres en comparaison de l’extrême privilège de vivre SA PASSION !

Car voilà ce qu’ils sont, des êtres passionnés qui n’ont pas fini de grandir.
Des égoïstes qui refusent de rentrer dans le système : métro/boulot/dodo…
Trop « petit », trop "étriqué, trop « minable » pour eux.

Pourtant je connais moi, nombre d’assistantes qui font de la danse dans une troupe amateur le soir ou le week-end. C’est pas prestigieux, mais elles éduquent leurs enfants, leurs petits ne manquent de rien.
Je connais, nombre de comédiens amateurs qui font 2 ou 3 spectacles dans l’année à la MJC locale mais qui sont le reste du temps facteurs, carrossier ou cadre dans l’aéronautique.
Je les admire, je les respecte infiniment car ils ont mûri, ils on compris que la vie c’est pas un conte de fées !

Dans la vie, on ne fait pas forcément ce que l’on veut, mais il faut assumer ses choix.

C’est pour cela que je ne suis pas devenue comédienne, ni danseuse.
J’ai subi la condition de comédien dans mon foyer.

« On peut pas payer la dernière facture EDF ».
« Tu dois travailler dès que possible parce que je ne peux même pas payer tes droits à la fac cette année. »
« Non, il n’y a pas de yaourts cette semaine dans le frigo, j’ai pas eu de cachets ce mois-ci. »
« J’peux t’emprunter les 1 000 FF que ta grand-mère t’as donné à Noël ? ? ? ? »

Oui…c’est ça le quotidien des comédiens…la dèche !
Du coup pareille pour leurs gosses, devraient pas avoir le droit d’en avoir !

Je suis amère, je le reconnais.
Ne me parlez pas des intermittents du spectacle car je vais craquer !

Moi, ça me fout en l’air !

Quant je pense que des gens diplômés acceptent des boulots de femme de ménage payés au smic et que ces messieurs/dames les comédiens voudraient qu’on continue de les entretenir à « végéter » parce qu’ils ne veulent pas se rendre à l’évidence !

Oui, à l’EVIDENCE.
Il y a beaucoup d’appelés et peu d’élus.


Alors avant de se lancer dans ce type de carrière, il faut le savoir.

Il faut que les jeunes gens qui choisissent cette voie soient conscients que la réussite ne sera peut être jamais là.
Une carrière ça tient à très peu de choses…c’est le facteur chance en vérité qui fera la différence.
Contrairement à tous les autres métiers, même si vous vous « défoncez » ça ne veut pas dire que vous réussirez.

C’est injuste. Profondément injuste, mais sachez le et surtout, par pitié, n’entrainez pas les autres dans votre galère !



22/04/2008
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres