Confessions-sur-le-netfloor

LES ENFANTS - APPROCHE GENERALE - jeudi 24 avril...21H32

Je préviens dès à présent le lecteur qu’ayant moi-même enfanté 3 fois, j’ai une certaine expérience pour ne pas dire une expérience certaine.
Par ailleurs, n’attendez pas de ma part un quelconque angélisme dégoulinant et bien pensant, on m’a déjà fait le coup et c’est précisément la raison pour laquelle j’écris.

Car enfin, soyons justes, si c’est pour dire c’est formidable et patati et patata, j’ose espérer que ce type de niaiseries on vous l’a déjà dit et que si toutefois vous envisagez d’avoir un ou 2 enfants parce que justement c’est génial !

Non, moi je vais tâcher d’être un tant soit peu réaliste et de vous dire ce que j’eusse aimé qu’on me dise histoire de ne pas avoir l’air d’une godiche le moment venu…..
Autre mise en garde : tout ce que je dis n’engage que moi et n’a évidemment comme fondement que ma propre expérience qui ne sera peut être pas la votre…vous me direz ça !

Je met donc volontairement en exergue dans ce post tous les aspects négatifs vous l’aurez compris.
Cela ne veut nullement dire que pour moi, tout est négatif. Non, bien au contraire, mais je trouve normal pour ma part de ne pas taire ces aspects là aussi et comme généralement personne ne le fais, je m’y colle ! ! !

PHASE 1 : LA GROSSESSE
Oui la grossesse est une période géniale !!!!!!!!!!!!!!!!!

Heu….si ça se passe bien.
Car je trouve qu’il serait hypocrite voire dangereux de continuer de faire preuve de naïveté et encore une fois d’angélisme en ne parlant que des bons cotés.
Il y a aussi de mauvais coté, ou disons de moins bons cotés.

Dès les premiers jours je me suis sentie transformée.
Oh pas de façon très perceptible mais avec tout de même quelques effets secondaires :
Seins douloureux, maux de ventre identiques aux règles, nausées…et là je dis stop !
La légende voudrait que l’on ait des nausées la matin et les 3 premiers mois…..

Non, la nausée ça peut être à tout moment de la journée, vous pouvez aussi ne pas en avoir, comme cela peut durer toute la grossesse. Cela dépend des femmes et pour une même femme une grossesse ne ressemble pas forcément à une autre.

Une de mes amies à même perdu du poids les 4 premiers mois tellement elle était malade, et à la fin de la grossesse elle faisait le même poids qu’au début….. Une autre de mes amies n’a jamais, mais jamais eu la moindre nausée.

Ce que j’ai pour ma part constaté chez de nombreuses amies comme chez moi, c’est une hyper sensibilité…

Bref, vous devenez un peu chiante, enfin c’est ce que dit le papa en général ;0)

Excessive, une de mes copines demande à laver elle même les couverts qu’elle va utiliser chez nous lors d’un dîner ! Elle refuse l’idée même d’avoir du poisson, dès fois qu’il ne soit pas frais et marche à l’ombre car elle a peur d’avoir des tâches de grossesse.
Pourtant c’est une nana géniale d’habitude (j’veux dire pas enceinte) et plutôt assez cool. Mais là bizarrement elle est investie d’une mission, celle de faire naître le plus beau BB du monde et l’extérieur est pris comme un danger potentiel pour sa grossesse donc pour son enfant.

Moi j’étais plutôt larmoyante.
Je pleurais en voyant des films à la noix, le moindre chaton m’émouvait aux larmes, j’avais envie de toucher tous les BB et à contrario je perdais mes moyens à la moindre réflexion désobligeante.

Désarmée et « faible » je suis devenue légèrement gourde.
A un client qui me dit un jour sur un ton un peu bourru qu’il ne comprend pas pourquoi je ne trouve pas la réponse à la question posée, je demande pardon en pleurant !

Tout cela évidemment m’épuisait, je pleurais donc, de fatigue, le soir en rentrant !
Je dis donc à toute les femmes enceintes (car cela je l’ai vérifié à maintes reprises) d’avoir à portée de main une bonne copine, suffisamment objective et franche pour vous remettre les idées en place de temps en temps et vous bousculer un tout petit peu
Sinon de toute façon, vous allez finir divorcée avant la naissance du BB !

Parlons donc du père……

Lui il vit les choses à travers vous…..rien en se passe au niveau de sa poitrine, il ne sent aucun BB bouger en son ventre !

C’est donc avec plus de distance que vous qu’il appréhendera l’événement surtout au début….

Vous rêverez d’acheter déjà de la layette, qu’il pensera plutôt à un déshabillé coquin !
Si vous le bassinez de trop avant même l’arrivée du BB sur combien cet enfant va être mignon et comment vous allez être une maman formidable et que je te raconte la meilleure recette de compote pomme-coings…etc.. il craque !

 

Bien sur que vous serez une bonne maman, il ne vous a tout de même pas choisie par hasard !
Mais va falloir faire gaffe à rester avant tout son épouse, et sa maîtresse !

Si vous devez rompre toute relation intime avec lui pendant la grossesse, puis après l’accouchement. Forcément ça pose problème…… Un bon conseil préparez vous à élever cet enfant là seule !

Je le dis à chaque copine « on n’attrape pas les mouches avec du vinaigre ! »

Vous êtes transformée, OK, mais attention, mollo, mollo avec le futur papa.

Un papa, c’est un homme. Ca fonctionne pas comme nous les hommes !
Ne l’oubliez pas dans votre enthousiasme délirant !
Restez attentive à lui, n’allez pas trop loin dans le délire je suis enceinte, y’a que ça qui compte !

Tiens, par exemple mon mari était devenu pendant quelques années le responsable de la « Hot Line » des copains futurs papa en détresse.

Ayant assisté à nombre de ses conversations avec ses copains sur la grossesse de leurs femmes, j’ai appris énormément ….des trucs incroyables !

Et oui, même ses meilleurs potes à lui quant ils téléphonaient demandaient en premier comment moi j’allais et si le BB se développais bien !
Il n’existait plus pour le reste du monde soudainement ! Et ça, mesdames, ça fait mal à l’ego de notre époux bien aimé ! Le pôooooooovre petit chou en vérité il est vert de jalousie !!!

Alors si d’une part vous ne lui prêtez plus attention et ne supportez plus qu’il vous touche et si d’autre part tout le monde se contrefout de ce qu’il devient…y’a de fortes chance qu’à l’arrivée il y ait de la casse.


Autre chose : pendant la grossesse vous devenez mère.

Je veux dire que vous allez sentir rapidement des choses nouvelles que vous seule comprenez.
Fiez vous à vos instincts. Si un truc vous tracasse, parlez en !
N’ayez pas peur d’avoir l’air idiote ou trop soucieuse, si vous sentez un truc un peu louche, filez consulter !
Il vaut mieux avoir à se déplacer pour rien, voire passer pour une idiote que de revenir plus tard pour un truc sérieux.

Votre mari, le gynéco et votre belle-mère, ils sont tous bien gentils mais ils ne sont pas enceinte !
Le BB est dans votre corps à vous !

Ne tombez pas non plus dans la parano aiguë mais écoutez vous un peu.

A propos de s’écouter j’en profite pour dire que personnellement je n’ai jamais eu « d’envies » particulières…
Non jamais besoin de fraises à 3h du matin, ni de cassoulet à 22h…….

DEUXIEME PHASE L’ACCOUCHEMENT,

Je vous en prie mesdames ne vous laissez pas berner par votre gynécologue !
C’est une chose qui m’agace prodigieusement, à voir le nombre de nénettes qui se laisse « avoir » car il n’y a pas d’autres mots !

M. le Dr Duchmolle, gynéco de son état, VOTRE gynéco, celui qui a pignon sur rue, va à n’en pas douter vous proposer illico d’accoucher à la Clinique Tartempion à whatmille dollars !

Et il argumentera en vous disant qu’elle est très bien, que vous aurez une chambre privée, qu’on y pratique la toute nouvelle méthode trucmuche et ô comble de bonheur il pourra vous y accoucher en personne !
Ca a l’air tout à fait merveilleux !

Et bien non, c’est pas merveilleux du tout ne soyez pas dupe.
Le bon docteur vous engage à aller là bas pour une raison bien simple c’est qu’il est actionnaire de la dite Clinique et que plus il y envoi de femmes plus il « touche » à la fin de l’année.

Travailler plus pour « gagner » plus.

Autre chose, le jour où BB se présente le bon docteur ne vous attend pas là bas sur place…Non !
Non parce que justement ça va tomber en plein pendant les vacances de février et il a oublié de vous le dire la semaine dernière à votre dernier rendez-vous, mais justement il est à Courchevel au Ski avec sa famille et vous serez accouchée par un illustre inconnu qu’on aura réveillé au milieu de la nuit !

Sans compter que tout ce que vous a dit le bon docteur sur : les chambres individuelles fabuleuses et la superbe salle nature où on accouche dans un bain à remous au son du chant des oiseaux, ce n’est que pur spéculation !

Et oui parce que votre accouchement peu mal se passer….ça arrive bien plus souvent que vous ne le croyez, sauf que personne n’en parle jamais après.
Soit parce que l’issue a été heureuse et on se concentre sur son beau BB.
Soit parce qu’elle ne l’a pas été et on préfère oublier.

Moi je vous le dis franchement, ça va vous faire une belle jambe la super clinique du Docteur Machin le jour où dans l’urgence on vous transfère à l’hôpital parce que c’est grave, là maintenant tout de suite, et que la Clinique n’a pas l’équipement adéquat…

Ca vous fait une belle jambe d’avoir une super chambre à la Clinique si votre BB lui est transféré en néonatalité dans un hôpital à 25 km de là !

Mais ça bien sur le Docteur il ne vous le dit pas que des équipements importants pour faire face à une situation de crise, il n’y en a pas dans sa clinique ! Vous ne le savez que le moment venu…

Je ne compte plus le nombre de mes connaissances qui ont été, elles, à la clinique et le BB ailleurs…
Sans parler de la vie de dingue pour le père pendant ce temps là et de la déprime de la jeune maman qui ne verra finalement son BB que 10 jours après l’avoir mis au monde puisqu’ils ont fini séparé.

Je ne compte plus le nombre de mes copines qui quant je leur raconte les mésaventures de mon premier accouchement me révèle enfin le cauchemar du leur….
Et oui, c’est culturelle, personne ne parle de ça dans le détail.
Moralité les jeunes femmes croient toute que ça se passe toujours bien !

Non ça ne se passe pas toujours bien : il y a des souffrances fœtales, des décisions à prendre dans l’urgence et là de 2 choses l’une.
1) Soit vous êtes dans un établissement qui a l’infrastructure qui va bien…
2) Soit c’est la galère et chaque seconde compte !

Un anesthésiste qui n’est pas là alors qu’on a quelques minutes pour sortir le BB avant qu’il ne s’étouffe !
Dans ce cas là préparez vous à morfler !
Un bébé qu’il faut mettre en service de néo-natalité, vous faîtes quoi quant il n’y en a pas dans la Clinique ? ? ? ?

Parlez-en avec vos amies, vos collègues, vos tantes et cousines…..vous apprendrez rapidement que même si ce n’est qu’extrêmement rarement tragique, il y a néanmoins des tas de mésaventures lors d’un accouchement.
Ce jour là mieux vaut être au bon endroit car c’est cela qui fera que l’issue sera heureuse.

Ma préconisation perso, et encore une fois cela n’engage que moi, c’est d’accoucher dans un hôpital proche de chez vous et de vérifier qu’il y a bien les services de réanimation, néo-natalité etc…..Bref une maternité de niveau IV ou V…..

Mieux vaut prévenir que guérir !

Sans compter un truc important : si c’est dans l’urgence et que vous faîtes appel aux pompiers, il y a 99% de chance que vous finissiez à l’hôpital et ce même si vous avez « réservé » à la Clinique.
Les pompiers ont pour ordre de vous amener au plus proche et au plus compétent.

Evidemment si l’hôpital à coté de chez vous est nul, sans maternité et qu’il y a une clinique de pointe dans votre rue, tout mon discours ci-dessus est caduque !

Mais privilégiez toujours les équipements, les services adéquats plutôt que votre confort dans une chambre individuelle…c’est franchement pas ça le plus important !

Brièvement je vous dirais que pour la naissance de ma fille aînée, il y a eu des soucis.

J’ai fait 3 malaises au cours de l’accouchement.
Mon rythme cardiaque est devenu très faible.
Puis on a perdu les rythmes cardiaques du BB.

J’ai eu la chance d’être dans un bon hôpital Maternité de niveau IV, 5 personnes qualifiées à mon chevet et tout le matériel nécessaire, un bloc dans le même couloir.
Nous avons eu 2 minutes, vous entendez bien 2 minutes pas plus pour sauver ma fille.

Pourtant grossesse impeccable, BB en bonne santé, maman aussi, à terme pas prématuré ni rien….juste un bon gros BB de 4 kg qui a eu du mal a passer dans mon petit corps et qui a souffert de la longueur du travail.

Depuis que je me suis mise à parler de cela j’ai découvert dans mon entourage proche 3 femmes qui ont vécu exactement la même chose. Nous avons toutes trois eu la chance d’être au bon endroit ce jour là.
Nous allons très bien et nos BB aussi.
Mais mon Dieu c’est sacrément important le choix du lieu où vous allez accoucher.

Autre chose, le gynéco raisonne dans l’absolue.
Il prévoit donc à priori que vous accouchiez à terme et normalement.
N’oubliez pas de faire le plus rapidement possible les examens nécessaire à la péridurale, car si vous accouchez en avance et qu’il faut les faire le jour même, cela veut dire que vous continuez à souffrir le martyre en attendant les résultats avant qu’on vous pique pour la péridurale.

Autre chose encore, que vous soyez superstitieuse ou non, il y a un moment où il faut se décider à acheter des vêtements de BB et préparer votre sac pour la maternité.
Rien de plus désagréable que de ne rien avoir sur soi alors que visiblement vous êtes en train de perdre les eaux.


Ah, oui encore une chose : le papa !
Il ne faut pas forcer un papa à assister à l’accouchement si de toute évidence cela ne l’enthousiasme pas.
Ne le forcez pas cela ne servirait qu’à le dégoûter, et un mec qui tombe dans les pommes en salle de travail ça emmerde tout le monde à commencer par le personnel hospitalier.

Mon mari ne voulait pas. Il me l’a dit dès la première semaine de grossesse pour l’aînée.
Evidemment j’ai eu les boules, mais maman s’est proposée de venir avec moi.
Ca peut être votre mère, ou votre sœur, voire votre père.
Qui vous voulez même, du moment que vous n’êtes pas seule. Ne faites pas une fixation là dessus. L’essentiel est d’être accompagnée si tel est votre désir.

Finalement mon mari voyant l’enthousiasme de sa belle-mère à y aller en exclusivité, s’est battu au dernier moment pour y être !

L’ARRIVEE DE BB, L’EDUCATION
Bon tout s’est bien passé. BB est merveilleux, extra, vous pleurez rien qu’en le regardant tellement il est beau.
Ouais, impeccable…mais !
Mais vous allez dorénavant vivre un mot terrible, ça s’appelle l’abnégation !

Oui c’est BB en priorité !

Il a faim, faut lui donner.
Il est mal, faut l’aider et le bercer !
Il a fait pipi, caca, il a mal quelque part, faut vous y coller !

Et vous en avez pour 20 ans ! ! ! ! !

Qu’il neige qu’il vente, que vous soyez exténuée….faut y aller !
365 jours sur 364 !
De jour comme de nuit…..et à des heures toutes plus farfelues les unes que les autres !
Ouais c’est comme ça, fallait réfléchir avant ma p’tite Dame !

Puis vous avez des angoisses, pourra-t-on lui payer des études ? ? ? ? Est-ce que j’aurais un boulot demain ? ? ? Il ne respire plus…il est mort ? ? ?Ah chouette il pleure, tout va bien ! Heu non tout va mal, faut que je me lève !

Vous êtes responsable !

Ce soir génial, votre cher et tendre est frais et dispos, vous avez parfaitement récupéré de l’accouchement. Génial on va se faire un petit câlin…et là patatras !
BB pleure, il vous veut, il vous réclame !

Vous êtes au boulot en réunion hyper importante, il y va de votre future promotion ou de votre embauche, ça ouvre les portes à des perspectives inespérées…..
Vous avez bossé sur ce foutu dossier depuis des semaines c’est enfin à votre tour de le présenter devant le big boss venu spécialement de Hambourg.

« Allô, oui c’est madame X de la crèche, il a 38° faut venir tout de suite… »
« Mais là j’peux pas, j’arrive dans 1 h. ….Et puis 38° c’est pas si grave, il doit juste sortir une dent, j’peux vraiment pas sortir de cette réunion »
« Ecoutez ma p’tite dame , le règlement est extrèmment clair à ce propos. Votre enfant fait de la fièvre, on ne peut pas le garder. Dois-je dans ce cas comprendre que vous refusez d’appliquer le règlement ….. »

Vous la sentez là, cette menace à peine voilée…. ?
Oui, vous êtes une bonne mère ou quoi ? !

Oui je vous dis ça parce que cette question vous allez vous la poser sans cesse !

Vous n’allaitez pas, pourtant votre belle-mère, elle , elle a allaité tous ces gosses !

Vous l’allaitez mais il pleure encore, votre lait doit pas être bon !

Vous lui donnez des petits pots, on vous reprochera de ne pas faire pousser des carottes dans le jardin et les lui mixer vous-même.

Vous arrivez en retard à la crèche, la garderie, ou l’école : « Houuuuuuuuuu, Houuuuuuuu »
Quel genre de mère êtes-vous !
Quoi, vous travaillez ? ? ! ! ! ! ! !
Mais quelle honte, vous placez votre carrière avant votre famille !
Pire, vous aimez votre job et n’envisagez pas de cesser ou de travailler moins ? ? ! ! !
« Coupez lui la tête ! ! ! ! Coupez lui la tête »

Moi, j’ai découvert que je ne suis pas une mère parfaite !
Et je vais vous dire, non seulement je l’assume (enfin presque tout le temps) mais je n’en ai pas honte !

Enfin, PLUS honte……,
Je pensais naïvement en venir à parler comme Marlène Jobert dans ses contes pour enfants. Avoir un sourire béat quelque soit les circonstances….
Lire des histoires le soir, être douce aimante et patiente !

Ouais de la rigolade tout ça !
Je suis comme avant !

Légèrement bordélique, speede, exigeante et surtout très peu patiente !
Ouais…j’avoue humblement devant vous tous mon incapacité à consacrer des journées entières à la pâte à sel…..

Oui j’avoue, je ne suis pas fanatique devant de la pâte à modeler et pire encore ça m’embête prodigieuse d’avoir à en ramasser des petites miettes partout dans la maison….c’est quasi interdit chez moi la pâte à modeler !

Et puis, oui comme tout le monde, au premier collier de nouilles reçu à la fête des mères j’ai pris un air inspiré devant tant de créativité.
Maintenant j’engueule systématiquement les animatrices du centre aéré pour qu’elles arrêtent de leur faire faire toutes ces conneries !

Oui, oui, vous avez bien entendu, je n’en veux plus, ou plus autant, ou alors dans un sac Gucci !

Oui parfaitement et j’assume….

Parce que ça va bien 5 minutes mais moi je ne sais plus ou les mettre :

-          les portes clés en perles,

-          les bracelets en pépins de melon,

-          les vases tordus en terre glaise,

-          les dessous de plat en épingles à linge,

-          les pots de yaourts remplis de sels colorés qui fuient partout,

-          les bougies dégoulinantes dans des coquillages,

-          les tableaux en feuilles de marronniers,

-          les déguisements de lapin rose en papier crépon,

-          les sculptures en pâte à sel,

-          les masques en plâtre,

-          les plantations de noyaux d’avocat 3 fois par an,

-          les centres de tables pour Noël avec bonhomme de neige en coton et morceaux de vrai sapin qui perd ses aiguilles……

Ouais ras le bol de toutes ces superbes créations artistiques qui fuient, s’effritent, prennent la poussière !

Vous verrez que vous aussi, aux 8 ans de votre petite merveille vous aurez fini par louer 120 m2 chez un garde meuble rien que pour y entreposer ses dessins et ses sculptures !

Parce que c’est sur, la première sculpture de ses mains vous la mettez sur un meuble au milieu de la salle à manger…..c’est sa petite mimine magnifique à elle.
Oui en effet.

Mais il y a un moment ou tout ça , ça va finir par faire un peu « chargé » et puis c’est pas terrible avec votre salle à manger Louis Philippe !
Et les jeter ça ne se fait pas ! C’est des cadeaux quant même…..

Pour moi la seule solution c’est de les empêcher de produire….

Et si vraiment y’a pas moyen de freiner la maîtresse dans cet élan, ben moi je la prends au piège la maîtresse !
C’est ainsi que l’an dernier, à la maîtresse si productive en arts plastiques, nous avons offert en fin d’année une partie des « créations » de ma fille !
Comme ça, elle se les colle où elle veut la maîtresse mais c’est plus mon problème !

Sinon, il y en a dans les assiettes des convives à Noël en guise de cadeaux de bienvenue….peuvent pas refuser, y sont invités chez vous !
Chaque mamie repart avec son dessin avec incrustation de boules de coton en guise de flocons de neige et son collier de nouilles !
Et puis si elles ont l’idée de dire que c’est superbe….elles sont sur que je leur en donnerais encore !

Oui, je ne suis pas une mère idyllique comme dans les contes de Noël !
Tant pis.
Tant pis pour moi, tant pis pour les enfants…
Oui je me suis fait une raison.

Moi, je bosse, je ramène de l’argent à la maison moua madame !

Oui moi j’ai la prétention de leur apporter autre chose….je suis très câline mais pas 4h par jour faut pas déconner. Le reste du temps faut s’activer entre le boulot, les lessives, le ménage les aller/retour en bagnole pour l’école, le sport, le cathé et tout le toutime !

Oui, mais Mouaaaaaaaa, je les sorts mes enfants : ils vont au ciné, ils voient des expos, ils sortent avec notre bande d’amis musiciens, ils sont ouverts sur le monde mes enfants !
Alors même si je ne passe pas mon temps à mitonner des crêpes à la sortie de l’école, j’ose espérer que ce que j’apporte est aussi important :
- autonomie (de toute façon z’ont pas le choix, je peux pas tout faire),
- -esprit d’initiative (faut penser à réviser – faut aussi penser à contribuer à la bonne marche de la maison),
- et puis pourquoi ne pas le dire honnêtement je les forme intellectuellement et je les armes pour la vie !

Oui messieurs dames, parfaitement……
A 12 ans ½ , 10 ans et 3 ans et 1/2 ils savent que la vie ce n’est pas un conte de fées……
La vie c’est dur !

Moi je ne vais pas travailler uniquement pour m’éclater intellectuellement !
Non faut de l’argent pour vivre.

Oui il faut travailler à l’école ou alors il faut que tu saches que tu vivras très mal mon p’tit loup… !
On a une maison, mais c'est à force de travail, et de sacrifices et vaut mieux le savoir tt de suite .

Oui, chérie, t’as vu il y a encore un imbécile qui t’a fais des réflexions racistes à l’école…et ben tu veux que je te dises ma petite chérie, les gens sont méchants et cons !
Et c’est pas fini, des cons tu va en croiser toute ta vie.

Oui, oui faut écouter la maîtresse, c’est elle qui commande, elle a le pouvoir faut t’y faire.
Demain se sera pareil avec ton boss…ce sera peut être un gros naze, mais faut pas lui dire, il a le pouvoir…

« C’est quoi le pouvoir ! ! ? »

Ben c’est comme ça, comme toi avec moi.
Je commande parce que je suis la plus grande, la plus forte, ta mère et que c’est moi qui paye pour tes dépenses….Donc t’as pas ton mot à dire.

Demain ce sera pareil pour toi avec un agent de police, une nulle au guichet de la Sécu, ou ton responsable hiérarchique…
Il y a des gens qui dans certaines circonstances ont le pouvoir de te faire du mal à différents degrés…C’est parfois profondément injuste, mais tu dois les respecter et te plier à la règle. Pas le choix !

Il n’y a pas de justice de toute façon, retire toi ce mot de la tête…seul le pouvoir compte.
Là par exemple vous êtes punie ta sœur et toi, même si c’est elle qui a commencé en premier….
C’est pas juste, mais t’étais là, t’as rien fait non plus pour l’empêcher …j’ai pas le temps de discuter pendant des heures avec vous 2, vous êtes punies !

Oui, chers amis, je vous devine derrière votre écran vous demandant quelle sorte d’ogresse je suis.
Ben, je vous le dis tout net, je suis de la pire espèce.

Education parfois stricte et je suis même persuadée que c’est la meilleure chose qui puisse leur arriver !


Quant je vois la quantité de gosses qui parlent mal, ne savent plus les vertus d’un bon roman pour se détendre, ne savent ni dire merci, ni s’il vous plaît !

Quant je croise dans les hyper-marchés des femmes avec des gosses hurlants, soit disant « hyper-actifs » je me dis qu’il y a vraiment des fessées qui se perdent !

Jamais, mais je dis bien jamais, je ne tolérerais que mes enfants ne me manquent de respect ou manque de respect à n’importe quel adulte….

Jamais je ne pourrais tolérer l’odieux chantage auquel se livrent certains enfants de mes connaissances pour une paire de chaussures à la mode à 80 euros !
Je ne vais pas me prostituer pour une paire de basket…..

Chez moi on dîne à table et on demande la permission pour sortir.
On se tient droit et on sait se servir convenablement des couverts.
On ne mange pas de confiseries à tout bout de champs et surtout, on tâche d’obéir à ses parents.

Je suis effarée, outrée, de voir que maintenant les enfants « poussent » plus qu’ils ne sont éduqués.

Non seulement certains se conduisent n’importe comment, mais encore ils y sont pratiquement encouragés par des parents démissionnaires que la discipline effraie.
Dolto leur est tous montée à la tête !
Comme si pour s’épanouir l’enfant devait faire ce qu’il veut ! Alors que dans le même temps on paie une petite fortune une pension d’éducation spécialisée avec massage des griffes à la kératine pour le chien !

Alors si toutefois parmi vous se trouvaient des personnes que mon discours peut choquer, je vous le dis tout net : On en reparlera quant vous irez voir votre « bambin » de 18 ans au parloir parce qu’il vient d’être pris à « tabasser » une veille après lui avoir piqué son sac pour acheter du shit !

Bon là manifestement j’exagère !!!!! Je sais, j’peux pas m’en empêcher.

Mais punaise, je suis atterrée de constater à quel point l’éducation est un problème crucial.
Comme si être un simple « géniteur » faisait de vous un PARENT !

Oui, surveiller ses enfants, les contraindre à faire des choses « pas drôles » c’est épuisant, éreintant, usant.
Oui, et moi personnellement je suis léssivée d’avoir sans cesse à répéter les mêmes choses !

Mais franchement, je ne me vois pas « laisser faire » parce que c’est plus facile.

Tiens mes voisins, des gens charmants tous autant qu’ils sont…..
Nous sommes sur la même place, 5 familles avec enfants dans la même tranche d’âge.

Et bien le week-end il y a un premier « lâché » de gosses vers 10h…..
Tout ce petit monde gambade joyeusement en poussant des hurlements, en disant des grossièretés, en balançant des ballons dans les fenêtres de voisins, et en marchant dans les massifs de plantes….
Vers 12 h, des têtes sortent aux fenêtres des cuisines « A Table ! ! ! ! ! »
Puis vers 13h30, second « lâché » de gosses et retour vers 20h !


Personne ne surveille rien…chacun fait ce qu’il veut ! J’ai vu certains de mes voisins laisser les mômes là et partir tranquille au supermarché.
Même les bêtes, les troupeaux, on leur adjoint un chien pour les surveiller !
Comme si des gosses, dont certains ont à peine 4 ans, pouvaient s’élever tout seuls !

Ah les parents eux, ils ne se foulent pas trop.
Ils peuvent prendre tranquille l’apéro, les chambres sont rangées…normal leurs gosses sont en train de casser mes fenêtres et d'écraser mon massif de rosiers !


Alors on me dit que je suis « sévère ».
Oui sans doute, cela dit moi j’ai 3 enfants noirs et le jour où on les croise dehors à déambuler en hurlant je suis à peu près certaine que les mêmes « conseilleurs » appellent les flics et crient à la délinquance juvénile !

Alors c’est super injuste, mais les miens je les force à faire « mieux » que les autres.
Et ce n’est pas pour autant qu’on ne peut pas parler, échanger, et surtout s’aimer avec force.

A la maison ils ont plein de jouets à leur disposition, les deux grandes ont chacune un ordinateur (pas internet dans leur chambre – ça non) et je les sorts partout où je vais.

De toute façon je n’ai pas l’impression que mes enfants ne m’aiment pas.

Bon la grande rentre dans la pré-adolescence, elle, elle ne va pas tarder à me détester.

Mais bon je serais dégoulinante qu’elle me détesterait pareil c’est « hormonal » !

Et puis je sais qu’ils m’aiment mes enfants et moi en tout cas je les aime.

On ne peut pas être un parent parfait….on fait tous des erreurs et moi certainement la première. Cela dit, je pense personnellement avoir bénéficié de beaucoup de chances tout en ayant été éduquée de manière assez stricte.

Aujourd’hui, je sais cependant que sans cette nécessaire discipline, avec mon caractère je serais devenue un petit « tyran » !!!

 

Ah bon c’est quant même le cas ???



24/04/2008
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres