Confessions-sur-le-netfloor

LES MECS ET MOI DEUX ANS APRES - jeudi 3 juin 2010

LES MECS ET MOI DEUX ANS APRES

Pour résumer, je commencerai pas les paroles de « Supernova Super Star » de Sinclair.

 

Pourquoi ?

Parce que j’aime son funk et sa mélodie…parce que ça me parle tout simplement,

Parce que c’est un parfait résumé de mon état d’esprit aujourd’hui jeudi 3 juin 2010….et mon désir profond c’est que ça continue….

 

La folie douce est dans l’air
L’
énergie monte en un éclair
Le courant parcoure mes épaules
Et met KO mon self-control

Enivrée par la légèreté
Qui bat dans mes veines
Propulsée à la verticale
J’file comme une
étoile


Je m’oublie je m’abandonne
Je quitte mon costume d’
homme (enfin de femme)
Libre de toute trajectoire
Supernova superstar

Je laisse tomber la
panoplie
Je mets de côté les bonnes manières
Je mets qui je veux dans mon
lit
Je mets ce que je veux dans mon verre

Assourdie par le battement
Du
sang dans ma tête
Emporté par le mouvement
Je m’éloigne de la
terre

Je m’oublie je m’abandonne
Je quitte mon costume d’homme
Libre de toute trajectoire
Supernova superstar

Je m’oublie je m’abandonne
Je quitte ce qui m’emprisonne
En orbite aléatoire
Météorite sans mémoire



Je laisse tomber la panoplie
Je mets qui je veux dans mon lit

Je m’oublie je m’abandonne
Avec ou sans personne
Je me libère de mes devoirs
Je m’abandonne
Je m’illusionne
Supernova superstar
Je m’abandonne
Je m’illusionne
Je m’échappe comme ça
Comme ça...

 

 

Difficile que la vie de femme célibataire, active et mère de famille.

J’ai beau travailler sur un site où sont présentes 650 personnes…pas le temps de draguer au bureau, ni le désir vraiment et ce même si certains sont tout à fait désirables ;0)

 

Comme de nombreux hommes et femmes en 2010, je fréquente des sites de rencontre avec plus ou moins de succès.

 

Les sites généralistes regorgent de types un peu à coté de leurs pompes, ou niais, ou franchement moches, voire carrément obscènes.

 

Vous me direz que rien ne m’oblige à fréquenter ces sites que je critique…

Et je vous dirais que vous avez parfaitement raison et que j’y vais en conscience.

Consciente que 80% des hommes qui sont là ne me plairont pas.

Consciente que nombre d’entre eux s’amusent et mentent sur qui ils sont vraiment.

Consciente que pour certains ce n’est qu’un vaste terrain de chasse pour assouvir leur instinct primaire.

 

Ce n’est pas cette recherche qui m’anime.

Je sais en revanche que c’est ce que je trouverais le plus souvent.

 

Mais…mais …quelque chose à changé.

Je crois que je ne « déteste » plus les hommes…ils ne me font plus aussi peur qu’il y a deux ans.

 

J’ai enfin accepté, me semble-t-il de ne pas faire de « casting » de ne pas me forcer à aller vers le mec doux et tendre dont je sais qu’il me ferait du bien….

Je ne veux plus me combattre, je veux juste apprendre à vivre avec ce que je sais de moi, avec qui je suis.

 

J’ai appris ceci : 

« Dans la vie…les autre ne nous font jamais que ce qu’on les laisse nous faire »

 

A moi de savoir ce que je veux bien qu’on me fasse,

A moi de dire stop quant ça ne fait plus partie de mes choix.

 

Et j’ai réussit !

Oui réussit à dire STOP avant de m’accrocher, avant de me laisser manipuler par F dont je n’étais certainement qu’une brebis au sein d’un cheptel qui l’occupait déjà bien assez comme ça.

Dire STOP à une relation qui je le sentais m’importait vraiment et me touchait avant que ça ne fasse mal.

 

J’ai pris le meilleur, je suis partie avant le pire….

 

Je suis une grande fille maintenant…et j’ai déjà vu le loup…il m’a même à ce point « dressée » que j’en oublié que j’étais moi-même une bête bien plus féroce…une féline magnifique et forte…une lionne.

 

Celle qui en vérité est la reine de la jungle….la plus féroce des prédatrices parce qu’elle seule veille à la pitance de ses petits et que finalement le lion qui l’accompagne n’est qu’un gros paresseux qui en dehors de couvrir quelques femelles passe sont temps à dormir…

 

Evidemment je suis une femme….

Evidemment, j’ai été élevée à coup de conte de fées et de « Petite maison dans la Prairie »….quelque part la petite fille attend encore un « Prince »…rêve à une love story.

 

Mais j’ai ouvert les yeux et me suis réconciliée avec mes amis les hommes.

J’ai compris que leur force est surtout physique, que femme je suis bien plus forte et armée pour la vie….

Que ce sont les hommes qui après un divorce ou la perte d’un emploi se retrouvent le plus souvent paumé, alcooliques, SDF, là ou une femme reste combative même si elle est percluse de douleur.

 

Et même si j’ai la larme facile, même si me sens plus « Femme-enfant » que « Guerrière Amazone », jamais plus je ne laisserais les autres me faire autre chose que ce que je veux bien qu’ils me fassent. Et en particulier les hommes.

 

Ce n’est cependant pas un combat, un affrontement, un duel ou une lutte.

C’est une autre forme de relation, faite de tendresse, de compréhension et de réelle bienveillance car à dire vrai je préfère être une femme qu’un homme en 2010.

 

Je parle bien entendu des hommes de ma génération.

De ceux qui oscillent entre rôle d’homme viril et de docile serviteur.

Ceux que notre réussite sociale effraie autant qu’elle les attire….ceux pour qui notre caractère affirmé est « piquant » et interpelle mais qui cependant voudraient secrètement rester nos « maîtres » et nous dompter comme un ultime combat guerrier dans une société ou on ne se bat plus que pour faire la guerre.

 

Comme cela doit être compliqué pour eux.

Combien de couche de cuirasse mettent-ils chaque matin ?

Combien d’armures pour ne pas montrer leurs fêlures ?

Quels subterfuges pour se montrer forts alors qu’ils ont aussi peur que nous en vérité.

 

Sauf que nous on le dit, on n’en n’a pas peur.

La société l’accepte volontiers que « les femmes pleurent et que les hommes mentent ».

 

Alors les hommes continuent de mentir….et je les plains de cela.

 

Ils sont rares les spécimens complètement égocentriques, réellement machos et dangereux.

Pour ceux là je crois que mon radar fonctionne assez bien.

 

Plus nombreux sont ceux qui cachent…et à qui il faut laisser croire qu’on n’a rien vu…qu’ils sont beaux et forts alors qu’on les devine tout aussi fragiles que nous…..c’est à dire humains tout simplement.

 

Je plains les hommes qui confondent acceptation de sa sensibilité naturelle  avec sensiblerie mièvre.

 

Alors je fais un autre type de tri…..

Mon tri à moi, mon pif, mon radar, se situe au-delà de son physique et de ce qu’il dit de lui. 

 

Je m’attache désormais à tout ce qu’ils ne disent pas.

 

Et puis j’ai passé l’âge de vouloir transformer les hommes que je croise.

J’ai cessé d’imaginer que je pourrais y changer quoi que ce soit…je suis prête à aimer…parce que c’est au fond ce qui me fait vibrer…ce qui me transporte et rend ma vie féerique….Aimer et être aimée.

 

Ca me transporte, décuple mes possibilités, me rend invincible.

 

Mais plus jamais je ne remettrais la responsabilité de mon bonheur entre les seules mains d’un homme.

 

De ses mains il pourra toucher mon corps, le caresser…de toute son âme je le laisserais m’aimer….ou pas…

Mais je ne l’attends pas….je ne l’attends plus…pour prendre mon bonheur entre mes mains à moi.

 

Les miennes je les connais, je sais le bien qu’elles font et que je peux compter dessus.

 

Bien sur j’espère un jour une relation pleine et entière qui me remplirait….

Je sais à quel point être aimée et désirée me rend plus femme, plus entière…plus complète.

 

Sans l’amour d’un homme je vis parfaitement bien cependant à bien y regarder.

Il m’a juste fallut ne plus en faire une obsession.

 

Je mange, je bosse, j’éduque mes enfants, je m’assume fort bien financièrement.

 

C’est dans mon cœur que cela a été différent.

Je me suis sentie longtemps sans amour comme une télévision couleur HD qui viendrait de passer en noir et blanc.

 

Mais cela n’existait que dans mon esprit.

Je suis toujours brillante et miroitante, et pleine de couleurs chatoyantes…à condition….à condition que j’accepte le programme sur lequel je suis ici et maintenant.

 

En ce moment le programme télé est aléatoire….des trucs un peu « cul-cul la praline »…mais je suis prête pour la HD, je suis équipée Dolby surround et THX…y’a qu’à juste mettre le bon DVD dans la fente…..et le spectacle sera digne d’une salle de cinéma je peux même j’en suis certaine passer à la 3D !

 

Alors je n’ai plus peur….

Je prends un DVD, parfois c’est un bon film….parfois un peu décevant….parfois il y a de l’action…parfois un drame….mais ce n’est que du cinoche tout ça….il faut le prendre pour ce que c’est…..Un divertissement !

 

Un jour je verrais un très grand film, de ceux qui vous marquent à tout jamais, orchestré par un réalisateur de génie qui saura en révéler les acteurs, avec une lumière particulière et une bande originale grandiose…..avec des dialogues chialés et un happy end.

 

Je suis prête….



03/06/2010
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres